fbpx

Mo poem ki ti faire bonom Ramgoolam plorer…

Ene l’epoque sa. Ti ena journal Advance. Organe Parti Travailliste. Mo ti ecrire ene poem, ki mo ti envoye zournal la par la poste.

Bien sure, zot ti gagne lettre la. Mais quel surprise, poem la ti publier ans le journal.

Ti ene moment de joie et de fierte pour ene Mauricien ki ti pe rode faire so chemin dans le monde de l’ecriture.

Ene episode ki mo pas pou blier sa mam. Mo ti Labour, mo encore Labour, mais mo nepli associer moi a sa Labour ki nou ena zourdi.

Depi ki Harish Boodhoo ine casse parti la, cree so parti PSM et ensuite dissoute parti la pou faire parti MSM, mo Parti Travailliste ine perdi so l’ame.

C’est pas Boodhoo l’ame du Parti Travailliste. Non. C’est la cassure et le mal causer par la defaite de 1982 ki ine detruire l’ame du parti. Ou comptant ou pas comptant.

LE POEME

Oui, back to the poem. Donc le journal ti publier sa poem la. C’etait ene poem lor la lutte ban membres du Parti Travailliste depi so creation.

Mo ti mentionne ban dimoune ki bien connue pou zot la lutte pour les Mauriciens, les travailleurs et le pei.

Li ti ene rhyme en harmonie avek l’histoire du parti jusqu’a la victoire en 1967, la liberation du pei depi la mains ban colonialistes et li terminer avek le nom du Dr Ramgoolam, the old man.

Si zordi mo ti pou ecrire ene lot poem lor PTR, mo ti pu termine li avek le mention Dr Ramgoolam.

Parceki depi sa, c’est n’est plus le meme parti ki mo ti grandi avek. Oui ti ena ban faner dans ban moments difficiles du parti et du pei.

Mais le parti, au lieu l’ine grandi avek sa ban mauvais jours et mauvais annee la, li ine gater.

Li ine gater au point ki Boodhoo ti bizin casse li en deux boute mais li aussi, ensuite li ine oublier la lutte du PTR.

BONOM PLORER

En lisant le poem dans Advance, le redacteur du jour de Advance dire moi quand mo ti vin get li dans so biro a Port Louis, ki Dr Ramgoolam ine ecrire ene lettre.

Li ine address sa lettre la a moi.

Redacteur en chef la ti donne moi lettre la pou lire. Ti bien touchant.

Ene Premier Ministre ene pei pe dire ene boug couma moi ki li ine bien toucher avek mo poem, ki li revive la lutte du parti par les mots ki mo ti ecire.

Redacteur la dire moi, ‘to poem ine faire bonom Ramgoolam plorer.”

Mo gagne ene shock. Li dire moi sa avant ki mo ti lire la lettre. Apres ki mo ine lire li, mo ine comprend.

Bonom Ramgoolam dire ki li ine bien content poem la. Sa line touch li dans so le coeur, Missier Redacteur dire moi.

Dana la lettre, Dr Ramgoolam ecrire ene la ligne li dire, ‘I know you are a man of principle, i advise you to keep your principles but be prepared for compromises.”

Si zordi mo relire sa lettre la, lettre ki redacteur la ti rasse dans mo lamain pou li garder li dire, mo ti pou zette larmes.

Ou ki pe lire sa conner ki fer!

Heureusement ena MMM. Le vrai symbol du travaillisme et le vrai parti ki pe lutter pou les Mauriciens et les travailleurs!

Pou ban Mauricien, Mauriciennes…ene chanson par ki mo envoye zot all my love! May God Bless Us All!


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *